Ch Mauléon

Nos projets


Au cœur de notre mission : la prise en charge de la personne âgée souletine

La vocation de l’hôpital de proximité, sur un bassin démographique limité (30 000 habitants), est l’accueil et la prise en charge de la personne âgée.

Ce rôle est confirmé par la moyenne d’âge de nos patients et résidents : côté Ehpad, 1/3 a plus de 90 ans, 2/3 plus de 80 ans.

L’idée est d’optimiser le parcours de cette personne âgée, une fois épuisées les modalités de maintien à domicile (SSIAD, HAD). La présence de lits de médecine permet l’accueil des situations de crise, ou la réalisation de bilans complets. Les soins de suite et de réadaptation en sont parfois le prolongement, mais ils répondent aussi à la nécessité d’un rapprochement du lieu de vie suite à une hospitalisation en court séjour ou une opération chirurgicale. Enfin l’Ehpad a vocation à accueillir les personnes pour lesquelles le retour à domicile s’avère difficile ou impossible.

Cette prise en charge s’ancre résolument dans un territoire, la Soule – Xiberoa. A ce titre, l’établissement tient à préserver son unité restauration, la mieux à même d’adapter et de préparer des menus appréciés par nos patients et résidents.

Enfin, ce focus placé sur la personne âgée doit intégrer les politiques nationales, et notamment :

- le repérage des personnes fragiles (PAERPA)

- la labellisation du parcours de santé

- l’élargissement de l’offre relative aux maladies neuro-dégénératives et le soutien aux aidants

Au cœur de notre organisation: l’inscription dans une filière de santé de territoire

            Au-delà de l’inscription de l’établissement dans la construction d’une offre d’immédiate proximité en réponse aux besoins du territoire (territoire rural isolé marqué par une forte proportion de personnes âgées peu mobiles et présentant des polypathologies chroniques), menée en coopération avec des établissements de même nature voisins (la Maison St Antoine de Tardets tout particulièrement), l’établissement est ancré dans une filière de santé intégrée sur un territoire de recours faisant appel à des coopération fortes avec le ou les établissements de recours (en premier lieu le centre hospitalier d’Oloron, mais aussi de Pau et le CHS  des Pyrénées).

  • Convergence stratégique et direction commune avec le CH d’Oloron

Certains projets (parcours de santé labellisé, Cosmos, etc…) sont mutualisés, et les projets médicaux élaborés en concertation.

La direction commune permet la mutualisation d’un certain nombre de fonctions ou d’expertises administratives. La réunion commune des deux directoires permettra de sceller ces rapprochements.

Des consultations avancées proposées par des praticiens spécialistes d’Oloron permettraient de concrétiser cette coopération au quotidien.

  • Coopérations fortes et anciennes

Située à  la rencontre de deux territoires de santé, la Soule a des coopérations tournées vers le pays basque et le Béarn.

  • Vers le pays basque : Contrat local de santé Basse-Navarre/Soule

Signé en 2013, il prévoit des stratégies non concurrentielles entre les établissements. La principale action les concernant (fiche 1.5) prévoit ainsi la mise en place d’une coordination. Elle est effective entre les responsables des établissements de Mauléon, Saint-Palais, Tardets et Ispoure.

  • Vers le Béarn : GHT Béarn/Soule

L’un des axes structurant des prochaines années sera la constitution du GHT. De son niveau d’intégration dépendra l’importance des changements à mettre en œuvre au niveau de Mauléon.

 

Au cœur de nos préoccupations : la démographie médicale et la qualité

- Identifier un « Pôle Santé » sur le site de l’hôpital et envisager des solutions alternatives

Dans une perspective de regroupement des activités de proximité sur un même site visant à une meilleure communication, à l’offre en un lieu unique d’une palette de prises en charges généralistes et spécialisées, le CH a mis en œuvre un projet architectural en lien avec celui d'une maison de santé pluridisciplinaire sur son site.

Cette réflexion sur la constitution d’un pôle santé sur le site est également motivée par un souci d’attractivité du territoire de proximité de Mauléon à l’égard de professionnels de santé intéressés pour travailler en équipes pluridisciplinaires.

Via la construction d’une « plateforme de santé de première intention , les professionnels engagés dans la démarche affirment leur souhait de maintenir une offre de santé de proximité adaptée aux besoins de la population, cette démarche étant seule à même de garantir une réelle permanence des soins viable et durable et de revitaliser le tissu local.

- La qualité de la prise en charge

La qualité de la prise en charge repose sur les ressources humaines, matérielles et immobilières.

  1. Au niveau des ressources humaines, une uniformisation des pratiques est recherchée entre les différents secteurs de l’établissement. Les projets liés sont détaillés dans le projet de soins. L’accent est mis sur la formation des professionnels, avec la méthode Humanitude comme référence sur l’établissement, mais aussi des transmissions ciblées optimisées.
  2. Au niveau des ressources matérielles, un effort d’équipements destinés à faciliter la manutention et l’ergonomie des postes de travail a été mis en œuvre. Il s’accompagne de moyens informatiques afin d’assurer la traçabilité de la prise en charge.
  3. Au niveau immobilier, l’amélioration de la prise en charge passe par le projet de reconstruction et de restructuration des locaux.

Les droits du patient ou du résident, et tout spécialement la promotion de la bientraitance, constituent des priorités pour les prochaines années.